IVG chirurgicale

 Si la grossesse est datée de 9 à 14 semaines d’aménorrhée (depuis le début des dernières règles), on utilise la technique d’aspiration du contenu utérin pratiquée à l’hôpital ou en clinique. Selon votre souhait mais aussi selon les hôpitaux, elle se déroule sous anesthésie locale ou générale. La durée de l’intervention est d’environ 15 minutes, la technique est la même quel que soit le mode d’anesthésie.

Anesthésie générale

Vous êtes complètement endormie et hospitalisée 6 à 7 heures le plus souvent. C’est une véritable anesthésie et toutes les précautions doivent être prises. Une consultation avec le médecin anesthésiste a lieu avant l’intervention.

Il faudra :

  • Signaler au médecin anesthésiste votre consommation de tabac, d’alcool ou drogues, vos prises de médicaments, vos antécédents (allergies, asthme…) ;
  • Être strictement à jeun le matin de l’intervention, ne pas fumer ;
  • Rester après l’intervention entre une à deux heures en salle de réveil, sans boire ni manger ;
  • Être accompagnée lors de la sortie.

Anesthésie locale

Le médecin qui pratiquera l’intervention effectue l’anesthésie. Il faut lui signaler au préalable les allergies. L’hospitalisation est plus courte que pour une anesthésie générale. Vous serez consciente lors de l’intervention.