Les adresses pour trouver un centre d'acortement

J’ai réalisé qu’on avait fait le bon choix

Je viens de subir une IVG médicamenteuse. J’ai 31 ans, un enfant de 12 mois et j’étais enceinte de 6 semaines. Avec mon mari, nous utilisions des méthodes contraceptives naturelles (température, analyse de la glaire) qui jusque la était efficace puis un peu trop d’assurance quand a ma méthode, moins de rigueur et on s’est fait avoir…Un rapport de trop a J 10 environs et les spermatozoïdes vivant plusieurs jours…etc…On s’est protégé trop tard alors que mon petit appareil de température m’avait déjà indiqué « jaune ». Une bonne claque et une bonne surprise. Je vais envisager le stérilet a présent. Nous avons une bonne situation, un couple unit et aucune vrai raison de ne pas le garder mais nous étions pas prêt, pas préparer…Nous ne désirions pas un autre enfant tout de suite et pleins d’autres projets en toute sorte avant une seconde naissance. Sur le coup, directement on a pensé a ne pas garder l’embryon puis durant les 7 jours, on réfléchit, on doute, on culpabilise, on a honte…J’estime en plus que nous sommes des gens « pas trop bête » et avons plutôt pas mal de valeurs et de principes…On ne croit jamais qu’on sera confronté a ça . Nous sommes restés sur notre première idée et avons fait les démarches ensemble. Le jour du rendez vous à l’hôpital est difficile (échographie même si ce n’est qu’un oeuf !) et avant de prendre les cachets, j’ai douté un peu surtout que j’ai eu des prises de sang et du attendre deux heures. Le lendemain, je suis allée travailler, j’étais pas très bien et pas trop en accord avec moi-même et j’avais pas très bien dormi. Le soir j’ai commencé a avoir quelques pertes marrons. Ce fut a mon gout une dure journée. Le jour suivant, je devais prendre a la maison les comprimés de Cytotec. J’appréhendais énormément le déroulement de cette journée…Je prend les 4 premiers a 7H, deux par voie orale et deux par voie basse. Je retourne au lit plutôt dormir que penser ! J’ai quelques contractions qui commencent, mal au ventre mais rien à coté d’un accouchement. Je me disais juste par contre si c’est ça toute la journée, ça va pas être top. Je me lève a 9H20, je vais aux toilettes, caillots de sang…etc…mais rien de ressemblant a un oeuf. A 10, je retourne aux toilettes et la je sent un truc bizarre passer. Je regarde et en effet ça ressemble à un œuf environs 2CM et demi de diamètre, ça avait l’aspect du bouchon muqueux quand on accouche je trouve. Je suis sur de moi, j’ai expulsé et cela m’a soulagé….Et je crois qu’à ce moment là, j’ai réalisé qu’on avait fait le bon choix, que j’étais pas prête a être a nouveau enceinte si vite….Je n’ai plus douté comme la veille ou regretter. A présent la vie va continuer, je vais prier tout de même pour me faire pardonner mais peu importe ceux que certains peuvent en penser. La décision appartient au couple et si il n’y a pas d’abus, il faut savoir parfois je crois avoir recours aux avancées médicales. Nos grands mères auraient surement aimé parfois pouvoir bénéficier du choix.

Lolotte

Un commentaire

  1. Bonjour,
    je vais aussi faire une IVG ce week end…
    j’ai du mal à choisir entre la méthode médicamenteuse ou chirurgicale.
    Qu’est ce qui a fait que tu as opté pour la méthode médicamenteuse ? Penses tu que cela t’ai aidé à faire ton « deuil » d’avoir vu ce qui se passait ? Ou bien tu eu peur ou as tu été choquée de voir l’explusion ?
    merci de ton aide 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 2 =