Améliorer le parcours IVG : l’ARS Ile-de-France donne la parole aux femmes

L’Agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France invite les femmes (ou leur entourage et les professionnels concernés) à témoigner anonymement, via un bref questionnaire en ligne, de leur expérience de recours à une interruption volontaire de grossesse. Elaboré en partenariat avec les acteurs du champ de l’orthogénie, ce questionnaire vise à mieux comprendre et évaluer les éléments favorables à une bonne prise en charge et les difficultés auxquelles les femmes sont fréquemment confrontées.

Accéder au questionnaire

En savoir plus

2 commentaires:

  1. Je me suis rendue sur les conseils de mon médecin au cabinet du Dr Channelles à Vincennes référencé comme un accueil pour l’IVG médicamenteuse, or j’y ai été mal reçue par son assistante.
    Après avoir exigé le motif du RV, elle m’a rétorqué que ce n’était pas un motif « d’urgence », qu’on ne « bousculait » pas le planning pour « ça », et que de toute façon on avait 6 semaines devant nous.
    Quand je lui ai dis que ce n’était pas la question, car je ne souhaitais pas rester longtemps dans cette situation, suffisamment douloureuse pour moi, elle a de nouveau rétorqué  » de toute façon c’est la loi » et m’a renvoyé sur les Bluets.
    Je trouve inadmissible qu’un lieu référencé pour accueillir les femmes dans ma situation se montre aussi désinvolte voire dédaigneux.
    Cette situation, vécue très douloureusement, s’accompagne d’un parcours du combattant qui montre la carence de notre société à traiter correctement le problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 5 =